Sélectionner une page

Pourquoi Est-Il Indispensable De Suivre Le Taux De Clics Sur Vos Liens ?

Vous avez une liste avec par exemple 1000 personnes, vous envoyez une newsletter avec un lien vers un service ou produit. Si votre système de newsletter ne le permet pas, comment allez vous savoir combien de personnes ont réellement suivi ce lien ?

On s’en moque ?? surtout pas !
Si vous saviez que 900 personnes ont suivi le lien, c’est bon signe, mais si vous en avez 10 ?
Méfiez vous car si cela vous arrive souvent, cela veut dire que les personnes à qui vous vous adressez commencent à se fatiguer de vos informations et le bouton pour quitter la liste n’est qu’à quelques pixels. Ce que vous avez à dire ne les intéresse plus !

Si vos messages contiennent des liens vers des informations “Régimes pour chien” et que le taux de clics est plus important qu’avec un article sur le “dressage de chien“, vous avez là une information en or, laissez tomber le dressage et donnez plus d’informations sur les régimes.

Vous comprenez l’importance de connaître le nombre de personnes qui suivent vos liens dans tous vos messages dans vos communications, même sur votre site internet !

Comment Suivre Le Taux De Clics Sur Vos Liens ?

Il existe probablement des tas de solutions, et je vous invite à les partager en laissant un commentaire, mais j’en ai essayé une, Linktrackr , que j’ai découvert par hasard lors d’un essai gratuit. J’avoue qu’à la base, je n’en voyais pas vraiment l’utilité et je me disais qu’après l’essai gratuit, il n’allait pas faire long feu mais au fur et à mesure de son utilisation, je trouve de plus en plus de fonctions qui me plaisent beaucoup, d’autant que l’équipe de développement est très active et n’arrête pas d’y ajouter des modules très utiles. Je ne peux plus m’en passer, même si il est en anglais, il est vraiment très simple à utiliser 🙂

Vous pourrez aussi vous en servir pour cacher vos liens d’affiliés et mieux encore en faire une page virale par du cloaking. Je vous explique …

L’ami de l’affilié

Vous avez un programme d’affiliation qui vous donne votre lien d’affilié, beaucoup de gens utilisent directement ce lien dans leur communication ce qui n’est pas une bonne idée. Le top serait de passer par un blog ou un site avec de l’information et de capturer l’email de votre visiteur (pour garder le contact et profiter de lui envoyer d’autres offres) et seulement à ce moment là lui donner le lien mais ce lien est identifiable, rien n’empêche un visiteur sournois de s’inscrire sur le site de l’affilié et d’utiliser son propre lien pour toucher votre commission sur son produit.

Avec le système de LinkTrackr, il permet si on souhaite de cloacker la page, c’est à dire qu’il va afficher une page qui affichera en haut dans la barre d’adresse soit votre nom de domaine configuré chez LinkTrackr ou bien votre lien utilisateur mais à l’intérieur de cette page, il affichera la page de votre lien d’affiliation d’origine, donc votre visiteur ne voit pas sur quel site il est pour le moment (sauf les gros curieux) mais en plus … il affiche une barre virale au dessus de la page ce qui permet à votre visiteur de directement partager votre lien sur les réseaux sociaux !

Vous voyez, dans la barre d’adresse c’est l’adresse de mon lien d’utilisateur LinkTrackr (ou mon domaine) qui est affiché, mais en fait je suis sur la page du site helicoptere.be, et en haut (ou en bas selon la configuration souhaitée), on affiche une barre avec les boutons vers les réseaux sociaux.

Que propose cet outil en ligne :

  • Un tableau de bord avec une vue d’ensemble des liens et pour chacun une icône vers différents réseaux sociaux
  • Des statistiques en ligne ou par configuration envoyées sur votre email une fois par semaine ou une fois par mois
  • Nombre de liens illimités
  • Regroupent des liens dans des groupes, des campagnes
  • Personnalisation avec son propre nom de domaine
  • Cloacking de pages
  • Un plugin pour wordpress
  • Split Test URL
  • Tracking de conversions

Les statistiques

Elles affichent de façon graphique et texte le nombre de clics sur plusieurs périodes, 24h, 7 jours, 30 jours, cette année, l’année passé, mais aussi le top 10 des referrers (d’où viennent les visites), le top 10 des browsers, les informations sur les campagnes et les conversions. (Oui oui on a aussi les conversions)

Le tableau de bord

En arrivant sur le compte, vous voyez sur chaque ligne un lien avec des informations diverses mais aussi un bouton qui permet de poster vos liens directement sur les réseaux sociaux.

Personnalisation avec son propre nom de domaine

Cette option très simple à mettre en oeuvre, il suffit d’acheter un domaine, configurer le serveur avec ceux de LinkTrackr, déclarer dans la configuration de son compte le domaine et voilà votre système de tracking personnalisés, vous allez comprendre l’importance plus tard. (Pas pour la version gratuite)

Un plugin pour WordPress

Ce plugin, très facile à installer, une fois activé, vous donne accès à une interface qui permet d’aller chercher automatiquement tous les liens de votre compte LinkTrackr et reste alors de les associer avec des mots clefs. Grâce à cela, chaque fois que vous écrivez un de ces mots clefs dans un article ou une page, automatiquement WordPress associe un lien, pratique et automatique. Il veille bien sûr à garder un maximum de liens comme par exemple pas plus de 3 liens sortants (configurable) par page.

Ce plugin permet aussi de configurer une ‘campagne à la volée’, tous les clics seront alors associés à une campagne venant de ce site, pratique si vous voulez mesurer qui vous amène le plus de clics quand vous laissez un lien sur un de vos blogs.

Ajouter un lien

C’est très simple, on donne le nom qu’on lui veut pour le retrouver plus tard, le lien à suivre, l’adresse que l’on veut donner au lien (votrecommte.linktrackr.com/votrelien)

Si votre lien est effacé et qu’une personne l’utilise, il tombera sur une page ‘404’ qui affichera le top de vos liens

Dans la partie suivante de la configuration d’un lien, vous pouvez cocher si oui ou non vous voulez afficher votre lien d’affiliation de LinkTrackr, comme par exemple dans la page ‘404’.
C’est là aussi que vous indiquez les mots clefs et la description qui seront affichés dans les balises métas de la page de cloacking, si votre lien amène vers une page qui contient ces informations, LinkTrackr va les chercher automatiquement.

Split Test URL (Test A/B)

Alors là, c’est génial !
C’est une fonction qui est venue s’ajouter par la suite et qui permet en donnant un seul lien LinkTrackr, de tester différentes pages.

On coche l’option, on donne les URLS, le poids qu’on donne à chaque URL (pour privilégier une page plutôt qu’une autre par exemple) et on coche si on souhaite montrer à un visiteur qui revient plusieurs fois sur votre site la même page qu’il a vu la première fois. Il existe peu d’outils permettant de faire cela, Google le permet à coup de javascript dans toutes les pages et cela n’est pas du tout adapté à un wordpress par exemple, ici c’est beaucoup plus simple.

Bien sûr pas de tests utiles si on ne peut mesurer le résultat, LinkTrackr prévoit donc de calculer les conversions en mettant simplement un petit bout de code dans la page ‘merci’, celle qui confirme l’objectif.

La dernière configuration est de décider si votre lien amène directement vers l’URL de destination ou bien si le lien amènera sur une page cloackée, avec la barre des réseaux en dessus ou en dessous et si cette page pourra être suivie ou non par les moteurs de recherche.

LinkTrackr n’est pas gratuit, cela demande un investissement de $208 par an pour la version la plus complète mais il y a un essai gratuit de 1 an et des versions limitées sur le nombre de liens et de trafic qui conviendront certainement à chacun.

Je vous recommande donc cette ressource, que vous trouverez dans la zone membre