Sélectionner une page

background

Dans le mémo de cette semaine :

C’est en aidant les autres qu’il vous arrive des choses biens. (Etude de cas)

Après un rapide examen de la situation d’un site d’une personne de passage qui me disait “j’ai perdu confiance dans les professionnels toujours prêts à vendre à prix d’or leurs prestations, sans obligation de résultat !”, cela ne commençait pas très bien 🙂

Le produit n’est pas facile … des protections de portes et fenêtres en cas d’inondation. Après un temps de réflexion, voici ce que je lui ai conseillé.

C’est clair que dans son métier, c’est une niche très spéciale. Il faudrait réfléchir à qui fréquentent ses clients, les assurances ? (peu collaboratives je suppose …)

Etape 1 : collecter les chiffres

Donc pour trouver ses clients, il faut chercher dans les zones inondables (il y en a plus que je croyais).

http://environnement.wallonie.be/inondations/inondations_cartographie.htm
http://cartopro3.wallonie.be/alino/viewer.htm
http://www.gs-esf.be/mailer/mailer-GSNB-41/FR/GSNB41_t1.htm
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-zones-a-risque-d-inondation-en-wallonie-accessibles-sur-un-portail-des-le-22-decembre?id=8161669

Etape 2 : Facebook permet de faire des campagnes de publicités ciblées par région… donc peu chères.

Pour toucher ces prospects directement, on peut les contacter par une campagne Facebook ciblée sur une région en leur disant “Habitant de (ville inondable), savez-vous que vous habitez dans une zone inondable ? Que faire avant de perdre vos biens à tout jamais ?” (un truc dramatique dans le genre), une annonce dans un journal local ou des prospectus dans les commerces locaux sont aussi une bonne idée.

Etape 3 : Leur donner rendez-vous pour les sensibiliser

Les inviter à une réunion présentielle dans la ville en question ou bien un webinaire sur internet.
– leur montrer les chiffres, cartes et les risques dans leur région.
– leur montrer les chiffres astronomiques des pertes subies par les inondations.
– leur expliquer comment se préparer, cadastre, assurances, pièges à éviter, des infos vraiment utiles.
– bref les sensibiliser à ces problèmes et à la fin, bien entendu, présentation de la société et vente des solutions de l’entreprise.

Et le site internet ?

Sur le site, même chose, tout le monde se moque de ce que vous faites, que vous soyez le meilleur et que vous parliez de vous mais ils aiment qu’on parle d’eux et de leurs problèmes, donc pourquoi pas tenter une page à l’entrée du site qui affiche une vidéo avec des images catastrophiques d’inondations, des gens en larmes décrivant tout ce qu’ils ont perdu, des morceaux de reportages montrant les assurances qui remboursent (ou pas) après 10 ans … bref, tourner le couteau dans la plaie dans une vidéo de quelques minutes et présenter un formulaire avec demande de leur email et en titre “Les 10 choses à savoir si vous habitez dans une zone inondable” par exemple.

Le but est de leur demander un email et de commencer un suivi automatique par email avec des conseils judicieux en tous genres, des vidéos avec les risques et enfin de temps en temps, la proposition de vos produits et services, une expertise …

Je ferais une campagne Facebook et une page d’atterrissage avec une vidéo légèrement adaptée selon la région.

Ensuite, c’est la séquence d’emails qui fera le travail jusqu’au contact avec votre société…

Du coup, après ce message, j’ai rendez-vous avec la société pour voir si on peut travailler ensemble 🙂