Sélectionner une page

Je n’ai que deux mains !

Vous gérez plusieurs blogs, que ce soit pour vous ou bien pour vos clients, et les mises à jour se suivent, nouvelle version de WordPress suite à la dernière qui date seulement de deux semaines, les plugins, les thèmes qui se mettent à jour dans le désordre après des mises à jour importantes du moteur de WordPress et cela n’en fini pas !

Tant mieux, car cela corrige des bugs, des failles de sécurité ou amène des fonctions plus développées mais quel boulot quand on doit s’identifier dans chacun de ses blogs à chaque fois pour faire ces mises à jour.

On pourrait vivre sans faire les mises à jour !

Oui mais attention, dés qu’une faille est disponible, vous êtes alors inondé de requêtes tentant d’utiliser ces failles, et si vous les laissez, vous allez voir très rapidement votre travail réduit à néant, blog vide, piraté ou détourné, et là vous avez encore plus de travail pour la restauration et le nettoyage.

Pourquoi ne pas déléguer les mises à jour ?

Il faut avoir confiance dans la ou les personnes qui seront désignées pour ce travail et compter sur leur réactivité, un peu de retard dans une mise à jour peut vous coûter cher.

Comment être au courant à chaque fois qu’une mise à jour est disponible ?

Souvent, c’est en se connectant dans le tableau de bord de WordPress que l’on apprend qu’il y a des mises à jour mais tout le monde n’a pas le besoin de se connecter tous les jours.

D’autres fois c’est la presse qui nous communique les mises à jour importantes et on découvre ensuite que les plugins et thèmes doivent aussi être mis à jour.

Je vous ai trouvé un plugin pour WordPress, Wordfence, gratuit mais avec une version ‘premium’ payante, la version gratuite permet déjà de faire plusieurs choses.

  • Empêche les tentatives d’identification forcée par dictionnaire
  • Cache certaines infos de WordPress
  • Avertissement en cas de modifications des fichiers de WordPress (pratique en cas d’infection)
  • Firewall en cas d’attaque par injection
  • Trafic en live avec blocage de l’adresse ip en cas de tentatives de piratage
  • Plusieurs niveaux de défense

Mais surtout il avertit quand une mise à jour de WordPress, d’un plugin ou d’un thème est nécessaire.

Mais cela n’empêche pas la corvée d’aller sur chaque blog pour faire les mises à jour.

Gérer tous ses blogs depuis une seule interface

Maintenant, on parle comme des paresseux 🙂

Le rêve de pouvoir mettre à jour tous ses blogs depuis une seule interface et j’ai testé il y a un certain temps WP manager.

Très vite, j’ai eu des problèmes, WP Manager ne reconnaissait pas les mises à jour à faire et j’ai rapidement laissé tomber cette solution sans en trouver une autre en remplacement.

Mais depuis, il existe d’autres solutions, pas énormément, mais je suis tombé sur un article avec un système qui a attiré mon attention, InfiniteWP.

Etape 1 : installation

IWP est gratuit, c’est déjà un truc que je ne comprenais pas 🙂

Ce n’est pas un plugin pour WordPress, mais un script à mettre sur un de vos hébergements ou sur une installation locale de php+mysql comme Xampp par exemple( voir en portable sur une clef USB).

L’installation est relativement simple, vous choisissez soit un domaine ou bien un sous-répertoire d’un de vos sites et vous y envoyez la totalité d’IWP en FTP.

Vous préparez une base de données et vous lancez IWP qui commence alors une procédure d’installation simple, il vérifie que votre hébergement a les options nécessaires, demande les informations de la base de données, demande le login et mot de passe qui serviront à vous identifier et clic, c’est fini !

La première fois que vous serez connecté sur votre tableau de bord, il vous sera proposé de faire un tour de toutes les fonctions disponibles, très agréable quand on ne sait pas par où commencer.

Etape 2 : préparer un site pour le gérer depuis IWP

C’est tout aussi simple, il suffit d’installer un plugin ‘infinitewp-client’, disponible depuis le répertoire de plugins de WordPress et de l’activer. Dés l’activation du plugin, vous recevez trois informations.

  • L’adresse du site
  • Un identifiant ‘admin’ existant (mais tout autre conviendra)
  • Une clef

Etape 3 : Ajouter un site dans le tableau de bord d’IWP

De retour dans son tableau de bord IWP, on clique sur le bouton « Ajouter un site », il suffit alors de mettre l’adresse, l’identifiant admin et la clef, après quelques secondes IWP vous dit que tout s’est bien passé.

Etape 4 : gérer les sites

Dés qu’un site nécessite une mise à jour, soit de WordPress, d’un thème ou d’un plugin, il apparaît dans un tableau clair avec des boutons pour faire à distance les mises à jour. On peut le faire site par site mais aussi le tout en une fois !

Mais IWP peut faire de nombreuses autres choses !

Identification sur n’importe quel des sites enregistrés en un seul clic, avec la clef d’identification, on arrive directement sur le blog identifié en admin en toute sécurité.

Mises à jour en un clic, chaque site enregistré est affiché avec les mises à jour à faire, soit on clique sur le bouton pour mettre ce site en particulier à jour mais au dessus vous verrez un bouton ‘Update All‘ pour la totalité des sites.

En cliquant sur ce bouton, une fenêtre affichera l’activité en cours jusque la fin de la tâche.

A l’aide d’un bouton filtre, vous pourrez aussi afficher uniquement les plugins, les thèmes ou bien les WordPress à mettre à jour, il est donc possible par exemple de ne mettre à jour que certains thèmes, plugins et WordPress.

Sauvegarde et restauration

Pour chaque site, il est possible de lancer un backup, comme le fichier est écrit en local, cela va très vite. Ensuite il est possible de télécharger ce backup, de le restaurer en un clic ou de le supprimer pour ne pas garder trop de gros fichiers.

En partant de votre tableau de bord, vous pouvez lancer un backup de tous vos sites en quelques clics.

Gestion des plugins, thèmes à distance

Imaginez que vous venez de découvrir un plugin qu’il vous faut absolument installer sur tous vos sites, Wordfence par exemple, plus besoin de vous rendre sur chaque site pour en faire l’installation. Depuis votre tableau de bord IWP, vous pouvez installer, activer, désactiver un plugin ou un thème sur un ou plusieurs sites en même temps.

Tout cela est gratuit, pour autant de sites que l’on veut, ils ont choisi le modèle intelligent de donner un outil très utilisable et de proposer par la suite des fonctions additionnelles payantes.

Il est prévu :

  • Google Analytics
  • Gestion des articles et des commentaires depuis votre tableau de bord IWP
  • Sauvegarde automatique programmée
  • Sauvegarde sur Amazon S3 ou Dropbox
  • Clônage d’installation de WP
  • Gestion des utilisateurs
  • et bien d’autres

Sur le site, il est demandé aux utilisateurs quels fonctions ils souhaitent et quels sont celles que l’on souhaite en priorité, ainsi que de nouvelles idées de fonctions.

En conclusion, je vais adopter IWP, je n’avais pas encore osé le mettre sur mes gros sites, seulement sur des petits pas très importants que je pouvais restaurer facilement, afin de voir que tout se passait bien.

J’ai fais des mises à jour de WP sur 12 sites, 45 plugins et 9 thèmes, le tout à duré quelques secondes et tout s’est bien passé, donc IWP est « approuvé Patrick Van Hoof »:)

http://infinitewp.com/

Crédit photo : © sakura – Fotolia.com